Untitled

Inhibition of NF-kB-dependent HIV-1 replication by the marine natural product bengamide A.

Feuillet d'information pour l'étude de Tietjen et al., publié dans le journal Antiviral Research, Avril 2018

Les dons volontaires de sang nous ont aidé à mieux comprendre le rôle du bengamide A dans le blocage de la transcription des provirus du VIH. Ces résultats ont été publiés dans la revue Antiviral Research en avril 2018.

1) Quel était l'objectif de notre étude?

Notre étude rapporte le criblage d'une petite banque de composés purs provenant de produits naturels marins, et a permis d’en découvrir 6 qui pourraient être de nouveaux inhibiteurs du VIH. L'un d'entre eux, le bengamide A, inhibe le VIH dans les lignées cellulaires et les lymphocytes primaires (cellules qui peuplent le système immunitaire) à des concentrations similaires à celles des médicaments antirétroviraux (ART) homologués. Le bengamide A agit en bloquant un processus appelé « signalisation cellulaire NF-κB », nécessaire à la transcription (copie) des provirus du VIH après intégration dans l'ADN génomique de l'hôte.

2) Comment cette étude est-elle reliée à une guérison du VIH? 

Les thérapies futures visant à guérir le VIH exploiteront probablement des mécanismes d'action différents de ceux des médicaments anti-VIH existants. Bien que notre étude ne cherche pas directement à savoir si le bengamide A peut contribuer à la guérison du VIH, elle soutient l'hypothèse que le blocage de la signalisation NF-κB peut aider à stabiliser les provirus du VIH dans un état latent ou silencieux pendant une période prolongée. De telles approches pourraient être utiles pour atteindre l'objectif à long terme d'une rémission du VIH sans médication, ou une guérison du VIH « fonctionnelle » en empêchant le VIH de se copier dans les cellules où il peut s'attarder même lorsque les traitements antirétroviraux sont efficaces.

3) Pourquoi les échantillons de patients sont-ils importants pour cette recherche? 

Des criblages de composés pour la recherche médicale sont fréquemment effectués avec des lignées cellulaires cultivées en laboratoire, qui sont plus faciles à utiliser dans des expériences mais ne reflètent que partiellement l'environnement cellulaire natif chez les personnes vivant avec le VIH. De nombreux composés qui inhibent de façon efficace le VIH dans les lignées cellulaires peuvent avoir peu ou pas d'activité dans les lymphocytes primaires. Notre étude montre que l'activité du bengamide A sur la réplication du VIH dans les lymphocytes donnés par les participants à l'étude est comparable à celle des lignées cellulaires. Cette validation n'aurait pas été possible sans la généreuse participation des donneurs de sang.

4) Qu’est-ce qui a été appris? Quelle est la suite?

Pour la suite, nous voulons examiner si le bengamide A peut inhiber les provirus du VIH et les garder dans un état latent, sans transcription. Nous voulons également élucider les mécanismes moléculaires d'action des 5 autres produits naturels identifiés dans ce criblage. Ces études peuvent nous aider à mieux comprendre la pathogenèse et la latence du VIH et ainsi potentiellement influencer le développement futur de médicaments anti-VIH.

©2019 CanCURE

Follow

  • https://twitter.com/cancurehiv
  • White Facebook Icon
  • White YouTube Icon
  • White LinkedIn Icon