top of page

À la mémoire de Ron Rosenes

1947-2023


C'est avec une profonde tristesse que nous regrettons la perte de notre ami bien-aimé et estimé collègue, Ron Rosenes, décédé le 21 octobre 2023.

Ceux qui ont eu le privilège de connaître Ron savent que son dévouement et sa passion dans la lutte contre le VIH/SIDA étaient sans précédent. Ron a joué un rôle crucial dans l'avancement de notre mission et la création de CanCURE.


Durant l'année, Ron a aidé à planifier l'événement Café Scientifique qui a eu lieu le 15 janvier 2024 à Montréal, QC. Malheureusement, Ron n'a pas pu assister à l'événement, nos amis et collègues ont pu lui rendre hommage.


Voir ci-dessous les aimables paroles du Dr Eric Cohen rendant hommage à notre cher Ron :



Hommage à Ron Rosenes :

 

Hommage à Ron Rosenes

 

Je m'appelle Eric Cohen et je suis le chercheur principal du consortium canadien de recherche sur la guérison du VIH, CanCURE, une équipe nationale dédiée à la compréhension de la biologie des réservoirs du VIH pendant le traitement antirétroviral et engagée dans le développement d'interventions en vue d’une  guérison du VIH. J'ai eu le plaisir et le privilège de rencontrer et de connaître Ron lorsque je me suis joint au Comité consultatif de la recherche sur le VIH/sida des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) , CHARAC, en 2010. J'ai été immédiatement frappé par la curiosité de Ron, sa vaste et large culture et sa capacité à s'exprimer avec tant d'éloquence non seulement en anglais mais aussi dans un français parfait. Mais surtout, j'ai été impressionné par sa résilience, son empathie et son engagement inébranlable pour la cause du VIH.

En tant que membre de la Communauté des personnes vivant avec le VIH, Ron a travaillé sans relâche à la sensibilisation au VIH/sida, à la dissipation des mythes, à la lutte contre la stigmatisation et à la promotion de l'éducation pour responsabiliser les communautés. Ses efforts allaient au-delà de la simple sensibilisation ; Il a activement fait campagne pour l'accès au traitement, aux soins de santé, à la décriminalisation et aux services de soutien pour les personnes vivant avec le VIH. Le dévouement de Ron pour s'assurer que chaque personne affectée par le VIH reçoive les soins et la dignité qu'elle mérite,  et puisse participer au  développement de programmes de recherche sur le VIH a contribué à la mise en œuvre d'importantes initiatives de recherche aux IRSC. L’ activisme compatissant de Ron pour toutes les personnes vivant avec le VIH a été pour moi, en tant que scientifique fondamentaliste sur le VIH, une révélation et une expérience des plus transformante.

Mais, surtout, ce qui était si particulier  chez Ron et qui a effectivement conduit à une amitié et une collaboration des plus productive,  c'est sa profonde compréhension du potentiel de transformation que la recherche peut amener pour façonner l'avenir du VIH/sida. En 2012, après la nouvelle excitante que Timothy Brown, le patient de Berlin, avait  été déclaré exempt de VIH, nous avons commencé à discuter à CHARAC du besoin urgent de développer davantage de recherches sur la persistance et la guérison du VIH au Canada. Je me souviens de son enthousiasme et de son soutien indéfectible à la recherche sur la guérison du VIH, même si nous étions tous bien conscients des défis et de la complexité de cette entreprise de recherche. En défendant et en soutenant les efforts consacrés à la recherche d'un remède curatif contre le VIH, il savait qu'il apportait de l'espoir et du  progrès pour les  personnes vivant avec le VIH.

C'est pourquoi, sans hésitation, j'ai invité Ron à contribuer à la création de CanCURE en 2015 et à mettre en place, avec Robert Reinhardt et Shari Margolese, un conseil consultatif communautaire (CCC) qui pourrait aider à orienter les programmes de recherche de CanCURE, mais aussi comprendre comment la communauté percevait et considérait la guérison du VIH. Ceci, afin que la recherche de CanCURE soit la plus pertinente possible . Sans le soutien de Ron et du CCC, les scientifiques de CanCURE n'auraient pas été en mesure de développer des travaux  de recherche unique  et à fort impact chez des sujets en  fin de vie qui ont émergé au cours des deux dernières années et qui son  reconnus internationalement comme une signature de CanCURE.

Ron était un grand "supporter" et un membre actif de CanCURE, mais il a également joué un rôle unique en tant que mentor en accompagnant la prochaine génération d’activistes  et d'aspirants chercheurs dans le domaine de la guérison du  VIH. Son mentorat était caractérisé par un mélange unique de compassion, de connaissances et d'engagement à inculquer un sens à ceux qu'il guidait. Ron a servi de modèle, illustrant que le dévouement à une cause pouvait être un moteur de changement positif. À cet égard, il était fidèle au concept de Tikum Olam issu de ses origines juives, qui fait référence à diverses formes d'action destinées à réparer et à améliorer le monde.

En célébrant Ron Rosenes, nous reconnaissons non seulement les progrès qu'il a accomplis dans la recherche sur la guérison du VIH, mais aussi la marque indélébile qu'il a laissée dans le cœur et l'esprit de ceux qui ont eu la chance d'apprendre de lui. Que son dévouement au progrès scientifique et son mentorat servent de guide aux générations actuelles et futures de chercheurs et d'activistes engagés dans l'éradication du VIH/sida. On se souviendra de Ron Rosenes non seulement pour sa défense et son soutien à la recherche sur la guérison du VIH, mais aussi pour l'influence durable qu'il a eue sur les aspects humains de la lutte contre ce problème de santé mondial.


MERCI



Au nom de tout les menbres de CanCURE, nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille, aux amis et à tous ceux qui ont eu le privilège de rencontrer Ron. Honorons son héritage en poursuivant le travail vital auquel il s'est consacré.



Comments


bottom of page