Untitled

Nouvelle étude examine comment les testicules agissent comme site sanctuaire du VIH

April 19, 2016

De Gauche à droite: Reina Bendayan, Jean-Pierre Routy et Nicolas Chomont

 

 

La cochercheuse pour CanCURE Dre Reina Bendayan (Université de Toronto) a publié une étude en collaboration avec les cochercheurs pour CanCURE Dr. Jean-Pierre Routy (Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill) et Dr. Nicolas Chomont (Centre de recherche du CHUM) dans le Journal of antimicrobial chemotherapy. Leur travail suggère que les testicules représentent un compartiment du corps humain pouvant restreindre l'accès à certaines drogues antirétrovirales utilisées pour traiter les individus infectés par le VIH. Les chercheurs contribuent donc à mieux faire comprendre comment les concentrations d'antirétroviraux nécessaires pour une suppression virale efficace sont difficiles à atteindre dans ce site sanctuaire pour le VIH. Des portions de ce projet ont été présentées en 2015 à la conférence annuelle CROI (Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections) à Seattle, ainsi qu'au 7e Atelier international sur la persistance du VIH durant la thérapie (International Workshop on HIV Persistence during Therapy) à Miami.

 

Lire l'article dans Journal of antimicrobial chemotherapy >>

 

Lecture complémentaire dans Antimicrobial agents and chemotherapy >>

Please reload

Félicitations aux laboratoires Chomont et Routy pour leur publication dans Nature Communications!

August 17, 2020

Congratulations to both Chomont and Routy labs on their publication in Nature Communications!

August 17, 2020

Un effort d'équipe continu!

July 23, 2020

1/2
Please reload

©2019 CanCURE

Follow

  • https://twitter.com/cancurehiv
  • White Facebook Icon
  • White YouTube Icon
  • White LinkedIn Icon